AccueilBanque/FinanceComment faire un prêt quand on est interdit bancaire ?

Comment faire un prêt quand on est interdit bancaire ?

Être interdit bancaire est une situation difficile dans laquelle tout le monde peut se retrouver. Cela constitue notamment un réel frein pour vous dans l’obtention d’un crédit en passant par le système bancaire classique. Heureusement, vous pouvez profiter de nombreuses solutions pour vous constituer une trésorerie afin de réaliser vos divers projets. Comment faire un prêt quand on est interdit bancaire ? Vous trouverez les solutions disponibles en lisant cet article.

Quelle est la définition d’interdit bancaire ?

Un interdit bancaire est une personne inscrite au Fichier central des chèques (FCC) de la banque de France. C’est une inscription qui est faite sur une période de 5 ans, mais qui peut aussi être retirée si vous régularisez votre cas. Elle est la conséquence d’un incident de paiement ou de remboursement liée à une dette contractée auprès d’un établissement bancaire. Elle peut aussi résulter du dépôt d’un dossier de surendettement par l’emprunteur en personne.

En étant interdit bancaire, vous devenez une personne cataloguée. Les listes FCC sont en effet consultées par tous les établissements de crédit à chaque nouvelle demande d’emprunt effectuée par une tierce. Voir votre nom y figurer n’est pas un bon signal. Ceci marque la fragilité de votre dossier de candidature et vous rendra difficile l’obtention d’un crédit. Votre nom peut néanmoins être retiré de la liste après que vous avez remboursé la dette.

En étant inscrit sur la liste FCC de la banque de France, il vous serait assez difficile d’obtenir un crédit dans un établissement bancaire français. Il existe néanmoins de nombreuses solutions pour obtenir un crédit en étant dans cette situation. Vous pouvez par exemple fournir plus de garanties à votre banque, rechercher les prêts qui correspondent à votre profil ou régulariser votre situation. Voici les solutions pour faire un prêt quand on est interdit bancaire.

Prendre un crédit lorsque vous êtes interdit bancaire propriétaire

En tant que propriétaire, vous pouvez bénéficier d’un crédit même en étant interdit bancaire. Il s’agit en effet de vous servir de votre propriété comme caution. Vous pouvez ainsi profiter d’un :

Crédit hypothécaire

Le crédit hypothécaire est l’une des solutions qui s’offrent à vous lorsque vous êtes interdit bancaire. En cas de non-remboursement, l’organisme de crédit bancaire sera en mesure de saisir ce bien. La vente de ce dernier rapportera ainsi l’argent nécessaire pour couvrir vos dettes.

La vente à réméré

C’est une solution très peu connue en France, mais assez répandue en Belgique, au Luxembourg et en Suisse. Il s’agit en effet de vendre votre bien avec la possibilité de le racheter dans un délai maximum de 5 ans au prix initial ajouté à une majoration définie au départ. L’acheteur devient propriétaire du logement pendant ladite période, mais vous pourrez toujours occuper le bien en payant une sorte de loyer appelé indemnité d’occupation.

Les options disponibles pour un locataire

Contrairement à un propriétaire, le locataire ne dispose pas d’un bien dont il pourra se servir comme caution. Il sera ainsi difficile pour lui d’obtenir un crédit en passant par un organisme bancaire. Pour faire un prêt, celui-ci doit opter pour d’autres solutions :

Le crédit rapide en ligne

crédit en ligne

Encore appelé mini-crédit, il s’agit d’un crédit à la consommation dont le montant maximal est moins de 1000 euros. Il est remboursable sur une durée allant de 15 jours à quelques mois. Les établissements qui proposent cet emprunt offrent généralement 100 euros à la première demande en vue de vérifier la capacité de remboursement du bénéficiaire. La somme augmente ensuite progressivement à mesure des demandes.

Le micro crédit pour interdit bancaire

Le microcrédit social est une solution mise en place par certaines communes pour soutenir leurs habitants en difficulté financière. Les personnes fichées aux FCC peuvent ainsi solliciter un tel crédit. Avec le microcrédit, vous ne pourrez néanmoins bénéficier que d’un montant allant de 300 et 3000 euros à un taux d’intérêt avoisinant les 4 % et remboursable sur une durée de 6 à 36 mois.

Le prêt sur gage

Le prêt sur gage est toujours basé sur le principe de l’hypothèque. L’interdit bancaire utilise par contre un objet en guise de gage dans ce cas. Notez cependant que les organismes prêteurs acceptent beaucoup plus les objets faciles à écouler en vue de garantir la récupération de leur dû au cas échéant. Il peut s’agir de bijoux, lingots d’or, tableaux de maître, argenterie, sculptures, meubles, etc.

Les autres solutions pour obtenir un crédit en étant fiché au FCC

Hormis les précédentes solutions pour obtenir un crédit en étant interdit bancaire, vous pouvez aussi demander :

Une avance sur héritage

Cette solution est adaptée aux particuliers surendettés dont les parents possèdent un patrimoine. Ceux-ci peuvent ainsi bénéficier d’un bien immobilier ou encore d’une somme d’argent. Cette solution permet à l’interdit bancaire d’assainir sa situation sans recourir à un emprunt avec intérêt. Au décès du parent donataire, la valeur de l’avance sur héritage sera ainsi retranchée de la part du bénéficiaire.

Le crédit à l’étranger

La FCC de la banque de France ne concerne que les établissements bancaires au sein de l’hexagone. Rien ne vous empêche donc d’obtenir un crédit à l’étranger lorsque votre nom figure sur cette liste. C’est d’ailleurs l’une des solutions les plus utilisées par les interdits bancaires. Les personnes qui vivent au sein de l’Union européenne peuvent ainsi contracter un prêt dans un pays membre.

La négociation est plus facile dans ce cas, car les autres établissements bancaires dans l’UE n’ont pas accès au fichier FCC. Mais il y a certains éléments que vous devez vérifier, notamment si le taux est fixe ou variable. Pour un taux fixe, le problème ne se pose pas, mais lorsque celui-ci est variable, vous devez vous renseigner sur le cas dans lequel il pourrait augmenter. Il faut aussi vous renseigner sur le montant d’éventuelles pénalités de remboursement anticipé.

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents